printemps

Chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires

Le 16/03/2022

 Avec le mois de mars, c’est le retour des chenilles processionnaires. 

La Processionnaire du Pin au nom latin un peu complexe de Thaumetopoea pityocampa, est un papillon de nuit, famille des Lépidoptères, que nous connaissons surtout pour une de ses formes larvaires … la chenille.
Il y a plusieurs stades de chenille, celle qui nous intéresse est une des dernières, donc des plus grandes, puisqu’elle peut faire 4 cm de long. Elle est brune noirâtre avec des taches rougeâtres sur le dos et sur les côtés et le ventre est jaune.  Elle est évidemment pleine de poils, d’une soie particulièrement urticante et allergisante.
Tout pour plaire, tout pour attirer les jeunes chiens joueurs ou les vieux chiens inattentifs, ou les jeunes enfants, surtout parce qu’au sol elle se déplace en procession, les unes derrière les autres, formant ainsi une chaine articulée mobile et donc attrayante !
 

 

Epillets

Les épillets - un vrai danger pour nos amis à 4 pattes

Le 29/04/2021

Avec le mois de mai, reviennent les épillets ou espigaou comme on dit en Provence.

Ce sont des graminées sauvages que l’on trouve principalement dans les hautes herbes, sur le bord des routes, sur les pelouses, dans les prairies, dans les bois.

Les épis de graminées à maturité sèchent et les épillets se détachent au passage des animaux et parfois des humains. Les épillets, très riches en silice, sont quasiment indestructibles, d’où l’importance de les extraire. C’est sa forme en fer de lance et en harpon qui facilite l’entrée de l’épillet dans un orifice ou dans la peau, et l’empêche d’en ressortir naturellement.