Présentation

Le Docteur Patrick Durand

Patrick durand" J’effectue une première année de médecine, avant de m’orienter vers les études vétérinaires. Encore étudiant, je découvre les bienfaits de l’homéopathie, en assistant un vétérinaire à la campagne qui pratique cette discipline.

Une fois diplômé de l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort en 1977, je continue l’homéopathie en y associant quelques soins phytothérapiques. Je n’ai jamais arrêté de me former tout au long de ma pratique de vétérinaire.

Aventurier un jour : je pars en Amérique Centrale pour réaliser ma thèse de Doctorat, puis volontaire à l’Aide Technique, je mets en évidence pour la première fois au monde une maladie du mouton en Guadeloupe, la Cowdriose ovine.

NaturopathieAventurier toujours : il y a une quinzaine d’années au hasard de rencontres, d’interrogations et de constatations  sur la toxicité de certains produits que j’utilisais, je prends un autre chemin dans ma pratique de la médecine vétérinaire. C’est alors que je me forme de façon plus approfondie en phytothérapie et aromathérapie (avec le laboratoire Wamine, avec les fondateurs du laboratoire Herbiolys, avec Patrick Martini du laboratoire Mint’E Labs), en lithohérapie (avec Sylvie Crochet du laboratoire Ansil, Philippe Mathelet du laboratoire CBE).

Si aujourd’hui vous demandiez l’école que j’ai suivi pour en arriver là, je vous répondrai : toujours à l’écoute du corps de l’animal comme du verbe de l’humain, grâce à mon expérience du soin vétérinaire, de ma pratique de soins alternatifs, et de mon attention aux hommes, je suis aujourd’hui à l’origine  d’une méthode innovante qui soigne l’animal et propose à l’humain de prendre en charge sa propre sa propre santé physique et émotionnelle.

 

Et si l’animal à travers sa maladie avait quelque chose à dire à l’homme ou à transmettre…

Et si l’homme en se prenant en charge émotionnellement, contribuait activement  à la guérison de son animal…

Relationha 1

L’aventure continue aujourd’hui, avec ma pratique de soins vétérinaires énergétiques conjointement à un accompagnement homme-animal. "

Patrick Durand

Patrick Durand, vétérinaire reconverti en médecines douces et alternatives pour animaux, prend en charge conjointement le bien-être  du couple homme-animal. Il utilise homéopathie, phytothérapie, aromathérapie, lithothérapie, soins énergétique, communication animale, …

Restant un vétérinaire soucieux du bien-être  de l’animal, il ne manque pas de faire appel à ses confrères, si nécessaire, pour des examens et des soins traditionnels.

Son parcours

En plus de son travail formidable en tant que vétérinaire, Patrick Durand a élargie sa fonction à différents domaines tout au long de sa carière.Chien chat

Il a été Formateur en Chirurgie, Responsable de Formation initiale (3 sites en France), responsable de la Formation continue (15 sites en France), dans le cadre de la formation d’Auxiliaire Spécialisé Vétérinaire, chef de projet européen concernant cette profession (Observatoire de l’emploi, Uniformisation de la profession) au sein du CNFA (dépendant de l’EPLEA de Gardanne (13), et sous le contrôle du SNVEL (Syndicat National des Vétérinaires d’Exercice Libéral).

Il s'engagea également en tant que Responsable de la formation d’Agent Cynophile de Sécurité au sein de l’EPLEA de Gardanne pendant 5 ans.

Plus récemment, il dirigea le Complexe Animalier de la Tour d’Arbois à Aix en Provence (fourrière et refuge pour chats et chiens).

Sa formation

2020                      Formations en phytothérapie avec  le laboratoire WAMINE

2017                      Formation en lithothérapie avec Philippe Mathelet, Crystal Bien Etre de Moutiers (73)

2011                      Formation en phytothérapie avec  le laboratoire WAMINE

2010                      Formation en phytothérapie avec  le laboratoire ACANTHIS (05)

2009                      Formation en lithothérapie avec la société ANSIL (34)

2008                      Formation continue  « Les Fourrières animalières » à l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort (21 et 22 janvier 2008)

1984-1998            Formations en homéopathie lors de chaque congrès annuel de la CNVSPA

1982                      Thèse de Docteur Vétérinaire devant la Faculté de Médecine de Créteil (94) « Le Marché  Commun d’Amérique Centrale et l’élevage »

1973-1977             Ecole Nationale Vétérinaire de Maisons-Alfort (94)

Commentaires

  • Audrey
    • 1. Audrey Le 15/07/2021
    Bonjour,
    je tenais à vous remercier infiniment pour ce que vous avez fait pour mon chat, une vieille femme nommé Callioppe âgée de 14 ans aujourd'hui et ce grâce à vous!
    Elle était dans un état... , elle ne mangeait plus depuis plus d'une semaine, elle buvait un tout petit peu et elle faisait du sang partout, pour nous, on était certains que s'était ses derniers jours!
    Je vous ai trouvé sur un site nommé animap, je me suis dit que je préférait allez chez un vrai soignant pour animaux que chez un de ces charlatans... après un premier contact téléphonique, nous sommes donc venu en famille, nous nous sommes présenté (car oui, tenir compte de l'entourage est très important dans le soin aux animaux). Vous avez ausculté Callioppe et vous êtes aperçu qu’elle ne souffrait d'aucune douleur, aucune chaleur ne venait de son dos, de ses intestins, de son estomac, rien... tout était dans la tête, elle était je doit l'avoué un peu considéré comme un meuble et la petite dernière s'amusait à lui faire peur pour la chasser du salon, lieu où nous passons beaucoup de temps et Callioppe ne pouvait donc pas rester auprès de nous!
    Depuis quelques jours je lui ajoutais de l'argent colloïdale dans son eaux, ce qui a eu l'air de la remonter un peu, nous lui avons ajouté l'homéopathie que vous nous avez conseillé et du smecta dans son eau, et elle a commencé à bien remonté.
    Vous nous avez demandé qui était le plus lié à Callioppe et sans hésitation j'ai répondu: "moi". Vous m'avez conseillé alors des pierres (lytothérapie), 3 pierres sur lesquels j'ai fait des méditations et Callioppe a totalement changer de comportement, elle se sent considérée, quand elle rentre dans le salon, elle prend sa démarche de lionne genre: "c'est moi la princesse" et surtout, elle tolère notre fille maintenant! Quand ma fille se met à courir vers elle, Callioppe ne s’enfuie plus, elle reste droite comme une statut! Et elle se laisse caresser par la petite (mais pas trop longtemps hein... les plaisanterie les plus courtes sont les meilleurs) et surtout, elle a recommencé à manger et elle en redemande même, elle ne fait plus de sang non plus.
    Nous avons même pris soin de lui prendre des croquettes et des pâtés bio avec différents goût pour varié plus ses repas et elle apprécie beaucoup elle fait même la difficile lol, bien qu'elle dispose de croquettes à volonté, elle passe son temps à redemandé de la pâté dès que sa gamelle est vide!!!!
    Donc merci beaucoup pour votre intervention sur Callioppe qui a pu atteindre ses 14 ans du coup. Et qui j'espère ira encore plus loin. Et qui a un médecin compétent en cas de petits soucis de vieillesse!

    Audrey et Callioppe

Ajouter un commentaire