Le cassissier en phytothérapie, une plante extraordinaire !

Le 02/03/2022 0

S’il n’en reste qu’un, il sera celui là… le cassissier, ou plus couramment, le cassis.

S’il ne fallait garder qu’une seule plante, pour la phytothérapie, ce serait le cassissier.

Cet arbrisseau, que l’on nomme Ribes nigrum dans la nomenclature internationale, appartient à la famille des Grossulariacées, autrement dit la famille des groseilles. On l’appelle aussi groseille noir, ou gadellier noir. En France, il pousse très bien dans le Grand Est, en particulier en Bourgogne, région du Kir Cassis ! On en trouve  dans toute l’Europe du Nord.

Le cassis

On apprécie le fruit, la baie, sous toutes ses formes, et bien sûr, la liqueur.

En phytothérapie, on utilise les baies, les feuilles, et surtout les bourgeons.

Les baies sont très riches en Vitamine C, plus que l’orange et le kiwi. Avec 100 grammes de fruits frais, on avale 180 mg de vitamine C. Ces baies contiennent de nombreux minéraux, et des antioxydants. Ce sont essentiellement des anthocyanosides qui ont des vertus diverses, sur les vaisseaux, les articulations et un effet anti-inflammatoire.

Plus fréquemment, on utilisera la feuille, soit en tisane, soit en extrait hydro-alcoolique. Les propriétés des feuilles de cassis sont multiples.

Pour éliminer l’acide urique, empêcher la création de calculs urinaires, lutter contre la rétention urinaire, la tisane est très intéressante. Les préparations à base de feuilles ont un effet anti-inflammatoire puissant, anti-allergique, hypotenseur, tonique vasculaire, astringent pour la peau et les muqueuses. En association avec d’autres plantes, on a des résultats étonnants. Par exemple, avec l’ortie et le plantain lancéolé, on peut lutter contre les allergies de toute nature.

Le bourgeon de cassis

Les bourgeons de cassis sont le plus connu des traitements gemmothérapiques. Le bourgeon contient  potentiellement la globalité de la plante, c’est ce que Paul Henry a mis en évidence vers 1950. Le macérat glycériné de bourgeons de cassissier a des vertus anti-inflammatoires incomparables, car il augmente la fabrication de stéroïdes au niveau des glandes surrénales. On dit qu’il est cortisone-like, c’est-à-dire qu’il agit comme la cortisone, mais sans les mauvais effets. Il est seulement déconseillé en cas de syndrome de Cushing, qui est un hypercorticisme, donc un excès de fabrication de cortisol par le corps.

Les bourgeons de cassissier ont aussi un effet régulateur de certains médiateurs du corps qui participent dans de nombreux phénomènes inflammatoires, surtout au niveau de la peau et des muqueuses. On peut citer  les dermatoses prurigineuses (qui grattent), suintantes ou non, des piqures diverses, des inflammations du tube digestif, des voies respiratoires du nez au fin fond des poumons. Mais il sera aussi efficace sur les douleurs articulaires de toutes origines !

A certaines doses, et jamais en permanence, on leur connait un effet stimulant de l’immunité. Il y a aussi un effet tonique, énergisant.

Comment l'utiliser ?

Pour les tisanes, on conseille  d’utiliser 30 grammes de feuilles fraiches pour un litre d’eau. Associées avec d’autres plantes, on diminuera la quantité de feuilles à 10 grammes.

Pour les macérats, la littérature préconise 5 à 30 gouttes par jour, le matin de préférence. Pour ma part dans mon utilisation chez les animaux, j’ai tendance en fonction du poids et de l’importance de la pathologie a proposé plus, mais sous surveillance.

En conclusion, le cassissier est une plante indispensable au regard de toutes les applications dont nous venons de parler. C’est une plante adaptogène, sans danger, sauf en cas d’hypercorticisme.

Que les bons effets de la cortisone, sans les mauvais. Dans les sevrages de cortisone chimique, en même temps qu’il faudra nettoyer, drainer l’ensemble du corps, on devra donner du macérat  de bourgeons de cassissier pendant un certain temps pour éviter les phénomènes d’addiction !

Cette plante est vraiment extraordinaire.

Dr Patrick Durand

naturopathie animale aromathérapie homéopathie phytothérapie lithothérapie soins naturels vétérinaire animaux naturopathie immunité cassissier bourgeon cassissier

Ajouter un commentaire

Anti-spam