Le Silicium en Naturopathie Animale

Le 26/04/2022 1


Le Silicium, c’est important pour les animaux ?

Le Silicium est classé dans les oligo-éléments et pourtant les quantités nécessaires pour le bon fonctionnement de l’organisme font qu’il devrait être avec les grands minéraux.

A quoi sert le silicium ?

Le Silicium est essentiel.
Chez les humains, il existe un pool naturel de Silicium dans le corps qui va commencer à diminuer à partir de la puberté, et faire que des apports extérieurs vont devenir de plus en plus indispensables. Chez les animaux, il en est de même.

Pour faire simple, le Silicium intervient à deux niveaux.

D’abord il est le principal constituant du Collagène et de l’Elastine. De fait, le Silicium va agir sur l’élasticité de la peau, donc diminuer les rides peu visibles sur les animaux. Mais sur l’élasticité des vaisseaux, pour les animaux ce sera très important, par exemple au niveau du cerveau. C’est ainsi une prévention avérée des maladies neuro-dégénératives.
Il va en être de même pour le cœur, les poumons, etc. Une circulation améliorée, c’est un organe qui est mieux nourri et mieux oxygéné.
Le cristallin est essentiellement formé de collagène, et un apport de Silicium peut ralentir l’apparition de la cataracte. Une cicatrisation va être plus rapide et de meilleure qualité par l’apport de Silicium, en particulier dans les interventions chirurgicales concernant des articulations.

Le silicium, un vrai plus pour le bon fonctionnement de la cellule

Le Silicium a d’autres pouvoirs encore plus intéressants. Au niveau de la cellule animale, il agit sur la membrane cellulaire et au niveau des centrioles.

Au niveau de la membrane, il permet le bon fonctionnement des canaux ioniques, c’est-à-dire qu’il permet l’entrée ou la sortie des minéraux ionisés de la cellule. Sans Silicium, les échanges entre le milieu extracellulaire et le milieu intracellulaire est fortement réduit. Sans Silicium, c’est comme si les bienfaits de ce que vous donner à votre corps ou à celui de votre animal préféré par l’alimentation, les compléments alimentaires, les médicaments étaient fortement diminués.
Avec un bon apport en Silicium, avec un pool de Silicium adapté, vous allez mieux profiter de vos nutriments, les compléments alimentaires seront plus efficaces, et peut-être que des doses plus faibles de médicaments seront suffisantes.

Participe à la régénération des cellules : articulations, peau, poils, griffes…

Au niveau des centrioles, c’est encore autre chose. Les centrioles, organites proches du noyau cellulaire, agissent comme le processeur d’un ordinateur. Sans processeur, l’ordinateur ne démarre pas. Pas assez de Silicium, et la stimulation de la cellule est diminuée. C’est ainsi qu’avec une complémentation en Silicium, des cellules vieillissantes vont être stimulées et se régénérer. C’est le cas des cellules de l’articulation. Un apport en Silicium va améliorer les cartilages, redonner de la flexibilité aux articulations, diminuer les phénomènes arthrosiques. Il va en être de même pour régénérer les cellules de la peau, donc les ongles ou les griffes, les cheveux ou les poils.

Dans quelle situation et quand faut-il donner du silicium à notre animal ?

Je propose la prise du Silicium chez les animaux en fonction de leur âge, de leur vieillissement.

Dès le moindre problème articulaire, douleur du squelette, il faut en donner.
En prévention de la cataracte aussi, il peut permettre de retarder une intervention, voire de l’éviter.
En local, il va accélérer la cicatrisation, enlever les douleurs articulaires, améliorer la circulation sanguine des muscles endoloris, stimuler la repousse du poil.

Souvent les compléments alimentaires pour soulager de l’arthrose ne semblent pas très efficaces chez les chiens en particulier. Avant de vous laisser tenter par des anti-inflammatoires toxiques à la longue, associez  le Silicium à ces compléments alimentaires et vous serez surpris favorablement.

Avant d’en venir à la question, quel Silicium il faut prendre, sachez qu’il n’y a pas de surdosage. Le trop plein éventuel sera éliminé par l’organisme.
Il faut envisager des cures de 3 semaines en entretien. Ces cures seront de moins en moins espacées en fonction de l’évolution, et il faudra donner du Silicium en permanence à la fin.
Un humain de plus de 70 ans devrait prendre du Silicium tous les jours ! Donc en fonction de la race de votre chien, vous devrez en donner en permanence. Les grands chiens vieillissent plus vite !

Sous quelle forme ?

Le Silicium se retrouve dans de nombreux végétaux et dans certaines eaux minérales (Volvic par exemple). Mais encore faut-il que ce Silicium soit bio disponible, c’est-à-dire que votre corps soit capable d’en profiter.
La paille n’est que du Silicium ou presque, mais en manger ne servira à rien !
Il semble, d’après mes constatations, que le Silicium de l’Ortie dioïque soit le plus intéressant. Le Silicium organique en est issu.

Ainsi, en traitement général, on peut commencer par donner du Silicium organique liquide pour humains. Les doses vont varier en fonction des problèmes de votre animal. Un chien de 20 kgs prendra 20 ml par jour en entretien, et 40 ml en cas de douleur. Il suffit de verser cette dose dans l’eau de boisson, je ne constate pas de refus.

Il existe pour les chats, pour les chiens et pour les chevaux, du Silicium organique associé à des compléments alimentaires contre les douleurs articulaires sous forme de comprimés très appétents, que je propose souvent et qui se révèlent très efficaces (Canisil, Canivida, Hipposil du Labo Demeter).

Pour des traitements locaux,  le même laboratoire fabrique deux excellents produits : Siladog et Sila Horse.  Les gels à base de Silicium pour les humains ne sont pas toujours faciles à utiliser chez les animaux.

A vous de jouer !

Dr Patrick Durand

 

Le silicium en Naturopathie Animale

 

silicium soins naturels vétérinaire animaux naturopathie aromathérapie homéopathie lithothérapie phytothérapie naturopathie animale

Commentaires

  • Marie

    1 Marie Le 14/05/2022

    Très bon article. Merci.

Ajouter un commentaire

Anti-spam