Les épillets - un vrai danger pour nos amis à 4 pattes

Avec le mois de mai, reviennent les épillets ou espigaou comme on dit en Provence. Ce sont des graminées sauvages que l’on trouve principalement dans les hautes herbes, sur le bord des routes, sur les pelouses, dans les prairies, dans les bois.

 

EpilletsLes épis de graminées à maturité sèchent et les épillets se détachent au passage des animaux et parfois des humains. Les épillets, très riches en silice, sont quasiment indestructibles, d’où l’importance de les extraire. C’est sa forme en fer de lance et en harpon qui facilite l’entrée de l’épillet dans un orifice ou dans la peau, et l’empêche d’en ressortir naturellement.

Le plus fréquent est la pénétration  dans l’oreille, surtout chez les chiens à oreilles tombantes et à poil long. Le temps qu’on se rende compte qu’un épillet est rentré dans le conduit auditif, il est déjà trop tard  pour l’enlever soi-même. Le chien secoue la tête violemment, se plaint, se gratte et se fait encore plus mal. Pas de panique ! Prenez de l’huile (d’olive ou autre), versez quelques gouttes, voire une cuillerée à café dans l’oreille, et dans la majorité des cas l’épillet se met à flotter dans son bain d’huile.. ça ne pique plus. Cela vous laisse le temps de prendre rapidement un rendez-vous chez votre vétérinaire, sachant que l’épillet ne pourra pas aller au-delà du tympan avant plusieurs jours. Chez le chat, on peut faire pareillement, même si cela est rare,           

Un épillet peut se retrouver dans l’œil, en général  entre la paupière et la conjonctive, donnant l’impression que votre animal, chien ou chat, a une flèche  dans l’œil. Il est important de montrer au plus vite votre animal à un vétérinaire sans intervenir vous-même.

HuileParfois l’épillet peut se loger  dans une narine, provoquant des éternuements à répétition, qui peuvent être accompagnés de saignements. Dans la plupart des cas, la seule  solution  est l’extraction de l’épillet, en urgence,  sous anesthésie stoppant immédiatement l’hémorragie, et diminuant très vite les éternuements. Dans certains cas, les éternuements sont peu importants, et aucune goutte de sang n’apparait, alors il peut être utile, avant d’appeler votre vétérinaire, de verser quelques gouttes d’huile (d’olive en Provence !) dans la narine, ce qui va enlever la douleur par graissage  de la silice de l’épillet. Parfois, par cette méthode, l’épillet  continue sa progression  dans les fosses nasales et au lieu de rester planté, peut retomber dans la gorge  et être alors craché par l’animal.

Si vous pensez que votre animal a avalé un épillet, un aliment cuit riche en fibre (asperges, haricots verts, céleri, …) rapidement donné peut enrober l’épillet et lui permettre de s’éliminer naturellement. Il arrive que l’épillet se plante entre deux dents, ou sous la gencive décollée par le tartre ; dans ce cas vous pouvez essayer de l’enlever vous-même!

L’épillet peut pénétrer dans l’anus, la vulve, le prépuce ;  cela déclenche léchage, infection (suintement). Un examen approfondi par un vétérinaire est alors nécessaire.

Parfois une inflammation ou un abcès entre deux doigts peut être le signe  de la présence d’un épillet. Ce type de pénétration sous la peau peut aussi arriver sur toute zone du corps, à un endroit où le chien peut se lécher. Il sera nécessaire de consulter un vétérinaire.

Un épillet étant un corps étranger indestructible, il faudra toujours l’enlever d’une façon ou d’une autre. En attendant, pour soulager de la douleur votre animal, il est possible de donner Arnica montana et Apis mellifica  en 5 ou 7 ch.

Patrick Durand

chien danger épillets espigaou printemps

Ajouter un commentaire