Naturopathe Animalier - Docteur Vétérinaire

Faut-il emmener son chat en vacances ?

  • Le 15/07/2022
  • 0 commentaire

Est-ce que mon chat part en vacances avec moi ?

Il n’y a pas de réponse  unique et définitive à cette question. Cela dépend de mon chat à l’instant !

Le caractère du chat

Déjà, on sait que le chat est plus territorial que social, mais autant solitaire  que sociable. A l’image de l’humain, il est indépendant avec un instinct grégaire… C’est sans doute pour cela que le chat est l’animal de compagnie de ce siècle, alors que le chien était dominant en nombre au siècle dernier.

Le chat est un animal relativement autonome, surtout pour ce qui est de l’attachement  et  la sécurité, contrairement au chien. Il est vrai que les cas d’anxiété de séparation avérés chez le chat sont rares ou difficiles à percevoir. D’ailleurs le diagnostic comme le traitement seront moins évidents.

Quand on revient chez soi après quelques temps

  • c’est « je ne dis rien », ou
  • « je ne suis pas content et je vais me venger »,
  • c’est « je vais t’ignorer »,
  • c’est « je vais te séduire, cela peut toujours servir, en venant me frotter à toi, venir sur tes genoux, ou t’empêcher gentiment  de faire ce que tu veux faire… heureux ou pas heureux de ton retour, je ne te le dirai jamais, l’important étant de maintenir des relations correctes avec mon colocataire ! Et puis c’est vrai, je me suis ennuyé tout seul, personne pour jouer, personne à embêter. Cela fait souvent du bien de se retrouver ! »

Le chat n'aime pas resté seul

Le chat aime la routine, c’est rassurant, il reste ainsi dans sa zone de confort… chasser, c’est bien, mais il faut s’éloigner petit à petit, pour être sûr de retrouver le chemin de retour !

Le chat qui reste seul a tendance à devenir inerte, mollasson, dépressif. Alors il faut adopter un autre chat, ou un pet sitter, ou une voisine, ou une chatterie dans laquelle on a ses habitudes.

Bref, un chat c’est un peu compliqué. Un chien, c’est comme un enfant de moins de 6 ans. Un chat, c’est pénible comme un ado !!!

Alors la solution, c’est de l’emmener en vacances avec moi. Oui, mais il va rester dans son coin pendant 8 jours, à trouver des cachettes, des postes d’observation, à frotter son museau partout pour se rassurer, et puis après, il va vouloir sortir, et il va rencontrer de nouvelles choses qui vont lui faire peur, il risque aussi de se perdre. Bref, le temps d’avoir ses marques et ses repères, les vacances sont terminées !!!

Si vous ne l'emmenez pas

Si vous décidez que quelqu’un vient chez vous, il faut présenter cette personne à votre chat en votre présence. Ainsi, il sera rassuré quand cette personne viendra chez vous pour lui donner à manger, s’occuper de sa litière, s’asseoir et attendre un peu que votre chat vienne se frotter, se faire caresser, éventuellement jouer.

Pour le laisser dans une chatterie, on fait l’essai sur un ou deux jours, on le présente à l’humain de service. La présence d’autres chats est souvent bénéfique, que ce soit visuellement ou en contact direct. Il peut même regretter de quitter les copains à la fin de son séjour. Par contre le laisser en chatterie comporte certaines règles, sanitaires en particulier. Il faut penser à cela en avance pour rentrer dans les clous. Chaque chatterie a ses habitudes et ses fonctionnements. Ces règles doivent être en adéquation avec la philosophie du colocataire humain responsable. Le choix de la chatterie peut, de ce fait, demander du temps.

Vous emmenez votre chat en vacances

Enfin je peux décider de partir en vacances avec lui. Si c’est dans une maison déjà connue, ce sera plus facile ; si c’est une maison inconnue, le temps d’adaptation risque d’être plus long que celui de vos vacances. Si c’est en appartement, un espace plus restreint que chez vous, il faudra vous en occuper plus… alors que ce sont vos  vacances. Et puis, il faut penser aux règles sanitaires de votre lieu de villégiature. Il faut apporter la nourriture, la litière, des objets rassurants qui font office de Doudou !

 

Et il faudra affronter le voyage… et peut-être vous allez regretter ce merveilleux moment de transport où l’autoradio ne fait pas le poids face aux vocalises de votre chat préféré !
On habitue le chat à aller en voiture, et on le transporte dans un panier ou une cage. D’ailleurs pour faciliter les choses, on habitue le chat à voir la cage comme élément de décoration dans la maison, avec sa porte ouverte, permettant ainsi une visite de courtoisie, voire un lieu de repos, ou un nouveau poste d’observation. Certains chats demanderont une assistance médicale ou un conseil naturopathique pour mieux supporter le voyage. Bref, il faut savoir préparer ses vacances.

En conclusion...

En fonction du caractère de votre chat, et des observations que vous pouvez faire le reste du temps assis sur votre canapé, vous pourrez ainsi choisir la meilleure attitude pour votre chat, et faire le moins mauvais choix pour lui comme pour vous.

Alors vous me direz, quel est le meilleur choix pour votre chat ?

Ne pas partir en vacances, car c’est la routine qu’il lui faut !

Bonnes Vacances à vous !

soins naturels vétérinaire animaux naturopathie chat vacances voyage

Ajouter un commentaire